Historique

Comment et pourquoi fut créée
La Caracole  Andennaise

Comme le Phénix renaît de ses cendres, la Caracole est née de la disparition du Lum’çon.

Quelques marcheurs de la région andennaise, amis de longue date, ayant chacun plusieurs milliers de kilomètres à leur actif, membres et anciens des
« Lum’çons de Namèche », voient venir à regret la prochaine disparition de ce club.

Habitués à marcher ensemble depuis de nombreuses années, ils décident de proposer au comité un plan de relance en quatre points :

  • Changement de présidence, l’ancien vice-président reprendrait provisoirement la
    fonction.
  • Réorganisation d’une marche fédérale pour rester en règle avec les statuts
    FFBMP.
  • Intégration progressive de nouvelles têtes dans le comité par élection régulière  lors de la prochaine Assemblée Générale.
  • Prospection et recrutement de nouveaux marcheurs non encore affiliés FFBMP.

Craignant de perdre sa majorité dans un club « relooké », le comité namèchois refuse et décide de préparer sa dissolution.
Déçus, mais animés par le désir d’accentuer la promotion de la marche dans une entité andennaise pleine de potentiel, nos amis proposent de créer un nouveau club en lieu et place du défunt Lum’çon.
Malgré quelques réticences extérieures, la « Caracole Andennaise » voit le jour le 10 mai 2002.

Autour des Fonds baptismaux, on trouve les membres fondateurs suivant :
Président : Marc LIBION
Secrétaire : Marcel GERARD
Trésorier : Jean-Claude ADAM très vite remplacé par Albert TAZIAUXEquipement et Assurances : José LIBION
Vice – Président , responsable du journal : Adolphe VAN HESPEN
Administrateur : Fernand DELHALLE
Membre : Jean HENRY

Le recrutement se fait exclusivement hors Fédération et, si quelques « déjà affiliés » nous rejoignent par amitié, 70% de nos membres sont des néophytes.
Si au début, tous ne marchent pas encore régulièrement, le virus prend lentement de l’ampleur et il n’est pas rare de rencontrer des Caracoles dans tous les coins de la région.

Cerise sur le gâteau, un an après sa création, le club a le plaisir d’accueillir en son sein, une dizaine d’anciens Lum’çons (parmi lesquels, notre Fédéral Guy SVERZUT – FONTAINE), rescapés d’un club définitivement dissous.

D’année en année, notre effectif s’enrichit jusqu’à passer les 250 membres après 5 ans.

Nous affichons « présents » dans tous les coins du pays.

Les trois marches que nous organisons chaque année remportent toutes un énorme succès de foule.
Que ce soit au printemps, lors de la philanthropique pour l’institut St Lambert.

En été, lors du 42 km de notre « Marathon du Condroz Namurois » ( 60  kilomètres lors du 5ème anniversaire ) ou en automne, pour notre « Marche des Petits Gris », ils sont des milliers à arpenter nos itinéraires.

Au fil des années, Dominique DEPAYE a remplacé Albert à la trésorerie,
Claude MATHIEU et Stéphane FROIDBISE rejoignent le comité.

Jean HENRY nous a malheureusement quitté, emporté par la maladie.

Après 10 ans d’existence, un nombre d’affiliés qui se maintient et où figurent plusieurs jeunes, c’est avec confiance que nous envisageons l’avenir, heureux d’avoir réussi notre « challenge » :

  • Développer notre réseau d’amis en faisant mieux connaître et apprécier les
    bienfaits de la marche.
  • Tenir honorablement notre place dans la grande famille fédérale du sport
    pédestre.

Avec comme devise : « Caracole en avant, Ventre à terre ! »